Le Perou


Info utiles
Argent
Nuevo sol
Décalage
été : -7h

horaire
hiver : -6h
Durée vol
14h
Langue
Espagnol, Quechua
Vaccins
Oui (fièvre jaune)
Visa
non

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

Culture Pérou

La culture péruvienne est très riche et s’inspire en premier lieu de la culture espagnole et amérindienne. La diversité ethnique et la géographie du Pérou ont fait de la culture un mélange génial de traditions et de coutumes.

Musique péruvienne

La musique au Pérou est directement influencée par les sons et styles musicaux amérindiens et espagnols. Le Huayno du Pérou joué sur des instruments à cordes introduites par les occupants espagnols tels que la guitare, la harpe et le charango (sorte de mandoline) est l’une des principales musiques de danse des Andes. Un autre type de musique traditionnelle appelé marinera proche du fandango espagnol est propre aux régions côtières. Chabuca Granda est considérée comme l’une des plus grande chanteuses du Pérou au 20ème siècle. D’autres chanteurs comme Giovanni Ciccia, Juan Diego Florez, Christian Meir, Felipe Pinglo Alva ou encore Pedro Suàrez-Vértiz qui ont eu un succès dans différentes périodes.

Films péruviens à voir

Bien que l’industrie du film péruvien n’a pas encore eu le succès escompté comme dans d’autres pays de l’Amérique Latine tels que l’Argentine ou le Mexique, plusieurs films péruviens ont déjà atteint déjà les sommets. Le film dramatique du meilleur producteur et réalisateur péruvien de cette dernière décennie Francisco José Lombardi, Sans Compassion, a été projeté en 1994 dans la section officielle « un certain regard » au Festival de Cannes. Diego Berti qui a joué le héro dans ce film a reçu le prix du meilleur acteur lors du Festival du film de La Havane.

Le film hispano-péruvien , Fausta ,réalisé par la nièce de l’écrivain Mario Vargas Llosa, Claudia Llosa sorti en 2009, raconte l’histoire d’une jeune fille péruvienne marquée par les événements qui ont marqué l’histoire du Pérou durant les conflits armées qui ont eu lieu au Pérou de  1980 à 1992. Il a été proposé aux Oscars 2010 et a reçu en 2009 l’Ours d’Or du meilleur film lors du Festival de film de Berlin.

Livres péruviens à lire

Les livres de l’écrivain et homme politique péruvien, Mario Vargas Llosa, né à Arequipa en 1936 ont une grande renommée. Ces œuvres magnifiques montrent clairement son désir de voir la paix rétablie au Pérou. Auteur de la ville et les chiens qui fit grande impression. Dans ce roman Vargas Llosa met en contraste l’oppression de la discipline et les brimades subies par les jeunes gens avec le sentiment de liberté qui souffle sur la ville alentour le tout dans l’Académie militaire Leoncio Prado de Lima qu’il avait fréquenté au débout des années 1950. Il a notamment écrit La Maison verte, Conversation dans la cathédrale, Pantaléon et les visiteuses,Tante Julia et le Scribouillard ou encore La Guerre de la fin du monde.

A lire également les romans de Manuel Scorza, Ciro Alegría, Alfredo Bryce-Echenique ou encore les poèmes de Luis Fernando Jara, César Moro et Leo Zelada.

Sport au Pérou

Les Péruviens comme les autres peuples de l’Amérique Latine aiment beaucoup le sport. Le football est de loin le sport le plus populaire au Pérou. La sélection péruvienne de football a participé en quatre éditions à la Coupe du Monde de Football et a atteint les quarts de finale à deux reprises en 1970 et 1978. Elle a aussi remporté la Copa América en 1939 et 1975.Teófilo Juan Cubillas Arizaga surnommé « El Nene » est l’un des meilleur joueur de l’Amérique du Sud. Il reste aujourd’hui le meilleur buteur péruvien dans les phases finales de la Coupe du Monde avec 10 réalisations et le septième dans le monde.

Les Péruviens aiment aussi d’autres sports comme le Taekwondo, le Rugby, le volleyball, le surf, la voile, le tir sportif et le tennis. Louis Horna et Jaime Wannago sont les meilleurs tennismans dans l’histoire du tennis péruvien.

Alpamayo, Cordillère blanche
Rechercher un vol
Un service Altavacances